.

i c i ,  m a i n t e n a n t

utopies réalisables est un laboratoire temporaire en réseau réunissant un groupe hétérogène d’artistes, chercheur.se.s, et travailleur.euses utopistes, du champ universitaire ou usager.ère.s de la société civile, libéraux, indépendant.es, ouvrier.ère.s, activistes, et autres résistant.e.s, en vue de se rencontrer et de s'organiser autour de problématiques communes : celles de repenser les aspirations collectives et pratiques utopistes concrètes, de réunir ses usages pour faire levier, dans l’urgence de faire corps à l’intérieur de nos cadres de gouvernance, pour inventer de nouvelles formules de résistances créatives en prise directe avec le réel. cette plateforme est le fruit d'un travail collaboratif et la surface logicielle des journées d'études utopies réalisables. politique et création de l'utopie au présent, les 4-5-6 avril 2019 au syndicat potentiel strasbourg.

jardin permaculturel, boîte à outils créatifs, bibliothèque imaginaire pour anarchilectures et autres story-tellings collectifs... cette plateforme est un espace public de réflexions en circulations, un terreau de ressources à mettre en commun, de partages et d'échanges, de connexions et de réseaux à co-construire, à destination de tout.e individu.e interpellé.e par les questions soulevées, pour relier nos utopies individuelles et collectives.


clandestine, gratuite et libre, elle est à disséminer sans parcimonie.

cet ouvrage collectif est le fruit d’une écriture collaborative autour des enjeux de l’utopie contemporaine au prisme de ses réalisations concrètes. nous souhaitons proposer une lecture hypothétique et sensible, en unissant nos subjectivités et approches autour de ces possibles. nous avons fait le parti pris commun de l’écriture inclusive et minuscule en accord avec les principes que nous défendons : ceux d’une écriture horizontale et non-hiérarchique, sans considération de genre. nous espérons que cette lecture pourra apporter matières à vos ouvrages quotidiens

café-débat, retransmission vidéo

du 05.04.19

merci à

chiara palermo, le syndicat potentiel, john jordan, isabelle frémeaux, mathieu tremblin, lise lerichomme, antoine hoffmann, johanna renard, anahita hekmat, ophélie naessens, youssel vemgerci, stephane richert, patrice chertier, erol tacar, mansour lahmar, daniel riehl, fabien lach, bureau d’études, l'arthotèque de strasbourg, katrin gattinger, le service de l'action culturelle, le ceaac, apollonia, la dali, l'université buissonière et l'université de strasbourg, sans oublier tous.tes celleux qui contribueront à la propagation de cet espace.

arrow_upward